Depuis l'arrivée de la Reine des Chimères et de ses nombreux sujets, les humains doivent apprendre à vivre en communauté avec eux, pour le meilleur ou le pire...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jareth, en promotion à la Ruche [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jareth Alister

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 03/08/2016
Localisation : La Ruche

MessageSujet: Jareth, en promotion à la Ruche [Terminée]   Mer 3 Aoû - 16:08

Surnom Ici

Âge : 23 ans
Métier/études : Etudiant, serveur à temps partiel dans un café
Race : Humain
Classe : Lié
Situation familiale : Un demi-frère plus jeune, Liam  


ATTENTION ! Offre exceptionnelle ! Consultez sans plus tarder le guide de l’acheteur (voir à l’accueil) !

Mode d’emploi du Lié Jareth ALISTER

Nom : Jareth Alister
Lieu de vente : La Ruche
Compétence principale : manuel. Comme il vous le répétera à longueur de temps, il sait coudre, cuisiner, dessiner, bricoler, faire le thé, le ménage, etc. Nos amis Ombres seront sans doute ravis d’apprendre qu’il sait se montrer aussi discret qu’eux.

Note (à lire impérativement pour tout acheteur) : maladroit. Il a deux pieds gauches. Evitez de lui donner des chaussures à lacets et éloignez de lui tout câble électrique.

Nous vous rappelons que nous ne disposons pas de service après vente. Jareth ALISTER ne sera donc ni repris ni échangé.

Qualités : ingénieux, habile, amical, indulgent (enfin, surtout avec lui-même), Jareth ALISTER conviendra à toute personne du type sociable. Ancien serveur, il sait se rendre utile et possède un sens du devoir exacerbé qui ravira les amateurs du travail bien fait.

Notons cependant que nous déclinons toute responsabilité pour les dommages engendrés par la maladresse de Jareth ALISTER. A vous d’aménager votre espace de façon à ce qu’il ne se cogne pas et ne se prenne pas les pieds dans tout ce qui traîne.

S’il vous fait confiance, il peut se montrer prévenant et anticiper vos besoins. Il sera prêt à tout pour vous aider, quitte à devoir vous décrocher la lune pour cela. Nous soulignons cependant que ce fait est assez rare et peut ne jamais arriver.

Faites attention, Jareth ALISTER possède une fonction « regard de chiot abandonné sous la pluie » qui culpabilisera les cœurs d’artichaut. Il usera sans doute de son côté « mignon » pour vous manipuler. Dans ces moments là, nous vous recommandons d’éviter de le regarder et de sortir prendre l’air.

Défauts : (trop ?) direct et têtu. Jareth ALISTER peut parfois heurter l’orgueil des plus sensibles. Il vous poussera sans doute dans vos derniers retranchements s’il estime que vous n’êtes pas à la hauteur de ses ambitions. Il est même fort possible qu’il vous rabaisse. Car oui, Jareth ALISTER vous donnera parfois l’impression que c’est lui qui vous a choisi et non l’inverse. Il est serviable, certes, mais très indépendant.

Conseil : dans ces cas là, nous vous conseillons de ne pas vous décourager. Si vous êtes un brin masochiste, alors ce Lié vous conviendra parfaitement. Si vous êtes susceptible, nous vous le déconseillons fortement.

Entretien : Jareth ALISTER sait se laver tout seul. Nous vous déconseillons de le sécher vous-même, d’imaginer le sécher vous-même ou tout simplement d’esquisser la pensée de le sécher vous-même.

Nous espérons que vous serez satisfait de votre Lié et attendons votre visite prochaine à La Ruche !
JARETH ALISTER"As you wish..."

Fiche détaillé du Lié Jareth ALISTER (à lire si possible après avoir pris connaissance du mode d’emploi en section CARACTERE) :

Origine du Lié : Bas-quartiers.
Sexe : mâle.
Taille : 1m75
Poids : 61 kg
Cheveux : noirs. A entretenir régulièrement avec du shampoing.
Couleur de peau : claire. Sensible aux rayons UV.
Yeux : rouges. Notons que cette couleur est inhabituelle pour un humain, ce qui nous amène à penser que Jareth ALISTER a été maudit par un Shaman. Nous précisons que toute visite chez un Shaman pour tenter de lever la malédiction sera facturée à vos frais.

Livré avec: une veste à capuche bleue, un t-shirt (qu’il refusera sans doute de mettre), un jean et une paire de baskets. Si vous souhaitez recevoir en plus son uniforme de serveur, cochez la case indiquée dans la partie « livraison ». Nous vous livrerons ainsi deux chemises blanches, une à manches longues pour l’hiver et l’autre à manches courtes pour l’été, ainsi qu’un pantalon noir et un gilet court noir.

Condition physique : robuste. Jareth ALISTER est un travailleur acharné. Pensez tout de même à lui donner des vitamines en cas de baisse de régime.

Modes : « Sale gosse». Son air naturel. Ne vous fiez pas à cet aspect, il n’est pas difficile d’interagir avec ce Lié.
« Maladroit ». Jareth ALISTER aura tendance à perdre subitement toute grâce. Faites attention, il est possible qu’il se blesse… ou vous blesse vous-même. Prévoyez une chambre d’hôpital au cas où.
« Mignon ». Âmes sensibles s’abstenir. Se déclenche lorsqu’il souhaite obtenir quelque chose. Ses yeux de chiot abandonné sous la pluie sont du plus bel effet. Oserez-vous refuser quelque chose à cette « pauvre petite âme » sans remords ? Soyez fort.
« Fourbe ». Son regard s’allumera soudainement et ses yeux brilleront d’intelligence. Son visage deviendra brusquement concentré et il s'enfermera dans un mutisme qui peut durer longtemps (le temps que son plan soit parfaitement esquissé). Soyez certain qu’il prépare un mauvais coup ou qu’une idée de génie germe dans son esprit.

Un simple grain de sable suffit à enrayer l’engrenage. Et tout finit alors par s’écrouler, tel un vulgaire château de cartes. C’est ce que cette histoire m’a appris.

Mon père était à la tête d’une grande entreprise de publicité. Issu d’une famille modeste, il avait pourtant réussi à s’élever et à bâtir son propre empire, sans l’aide de personne. Il incarnait un modèle de vie et de pensée pour nous tous. Du moins… jusqu’à ce que les secrets refassent surface.

Tout vola en éclat ce soir de pluie. L’horloge se dérégla subitement. Cendrillon abandonna ses habits de lumière pour retourner à sa morne existence.
Je n’avais jamais approché les Chimères. On racontait d’horribles histoires à leur sujet et souvent, les copains de l’école se vantaient d’en avoir déjà croisé une. Ils me décrivaient leur monstrueuse apparence. Nous jouions à nous faire peur. Nous ne savions pas que le danger était réel et plus proche qu’on ne l’imaginait.

Du jour au lendemain, l’entreprise de mon père fit faillite. Je ne comprenais pas tout à fait ce qu’il me passait. J’espionnais avec mon demi-frère la conversation entre mes parents et je vis sur les traits de ma mère une expression qui ne la quitterait plus jamais. Le mot ruine se dessina sur son front. Notre famille était désormais criblée de dettes.

Nous abandonnâmes notre confort de vie et je dus quitter l’école privée où j’étudiais pour une école publique où je côtoyais des élèves plus modestes. Mon demi-frère, lui, fut contraint de prendre un travail à mi-temps pour poursuivre ses études. Il travaillait dans un café des Bas-quartiers en tant que serveur.

De toute évidence, nous avions fini par faire le deuil de notre ancienne vie et nous nous étions adaptés tant bien que mal en se réconfortant comme on le pouvait. De toute façon, ça ne pouvait pas être pire, pas vrai ? C’est ce que l’on se répétait inlassablement. Les sourires revinrent peu à peu, malgré l’abattement de notre père, qui n’expliquait toujours pas l’échec de son empire.

Cela ne pouvait pas être pire… Oh si, cela pouvait toujours être pire.  

C’était un soir de pluie.

Le jour venait de tomber et nous étions installés dans le salon de notre petite maisonnette des Bas-quartiers. J’avais croisé d’anciens camarades de l’école privée qui l’avaient appelé « la maison de Blanche-Neige », avant de s’enfuir en riant. Cela m’avait rendu furieux, mais mon frère m’avait dit de me calmer. Il était l’esprit le plus raisonné de la famille, mais je voyais bien qu’il lui manquait quelque chose. Quoiqu’il fasse, il n’arrivait pas à être heureux. Il ne semblait jamais satisfait.

Je voulus lui parler, lorsque l’on frappa à la porte. Mon père alla ouvrir et nous le suivîmes de loin, curieux de recevoir de la visite à une telle heure.

Alors, nous la vîmes.

Elle s’était matérialisée sous le rideau de pluie, monstrueuse apparition aux cheveux trempés semblable à du varech, aux doigts reliés par des membranes translucides et terminés par des griffes noirâtres. Son visage écailleux me fit frémir de dégout alors que je la regardais se présenter familièrement devant mon père, comme s’ils se connaissaient de longue date.

J’entendis des mots dont le souvenir me glaçait encore aujourd’hui :

« Je viens chercher mon dû », annonça l’Esprit sans préambules.

Mon père se confondit en excuses, lui expliquant qu’il ne possédait plus rien, qu’il avait tout perdu. « Je sais que tu m’as aidé à tout construire, dit-il alors, mais aujourd’hui… je ne peux rien te rendre en retour. »

La Chimère inspecta alors l’intérieur de la maison en penchant la tête.

« Tu crois ne plus rien posséder, mais ce n’est pas ce que je vois. ». Elle pointa alors son doigt répugnant dans ma direction. Mes muscles se tétanisèrent et je sentis que mon frère me poussait dans son dos pour me dissimuler à la vue du monstre.

« J’attendrais au parc, demain, dès le lever du jour. Ton fils devra s’y présenter et alors, peut-être, je t’aiderai ».

Sur ce, l’apparition s’évapora, ne laissant derrière elle que le bruit sourd des gouttes s’écrasant sur le toit.

Je me souviens encore de l’image de mon père s’effondrant à l’entrée de la maison.
Moi je m’étais recroquevillé dans un coin, tremblant de tous mes membres. Malgré la peur, je tentais de rassembler mon courage pour paraître brave. En vain.

Je regardais désespérément mon demi-frère et une étincelle s’alluma brusquement dans ses yeux.
Je ne compris pas tout de suite, même lorsqu’il me dit paisiblement : « ne t’en fais pas, Liam, je suis là ».

Le lendemain matin, je me levais avec l’impression que tout le poids du monde pesait sur mes épaules. Mes parents s’étaient disputés toute la nuit au sujet de cette Chimère, de la façon dont l’entreprise s’était fait une place dans l’industrie et surtout… à propos de moi. Lorsque mon père avait passé un marché avec l’Esprit des eaux, il ne s’attendait visiblement pas à ce que cette dernière revienne réclamer l’un de ses fils.
Je ressentis soudainement le besoin de parler à mon frère, le seul qui soit resté calme tout le long.

Mais lorsque je me tournais vers le lit qu’il occupait de l’autre côté de la pièce, je le trouvais vide.

Jareth était parti.

A votre propos

PUF : Cally
Prénom : Celle qui aimait les personnages à capuche… oui c’est long comme nom
Âge : 25 diamants scintillant de mille feux (quoi ? C’est classe)
Un peu plus de vous : … Moi aussi (certaines personnes comprendront…)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothilla Araneae
Admin
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 29/04/2016

MessageSujet: Re: Jareth, en promotion à la Ruche [Terminée]   Mer 3 Aoû - 20:25

Hahahahah ! J'ai tellement rigolé !
Je devrais faire toutes mes ventes d'esclaves comme ça xD
Cette chimère de l'eau m'intéresse, je peux peut-être te revendre à elle ! Une pierre deux coups !
Je valide ta fiche avec le sourire aux lèvres (et j'espère vite ne plus te voir à la ruche !)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chimaerasanguinem.forumactif.org
Jareth Alister

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 03/08/2016
Localisation : La Ruche

MessageSujet: Re: Jareth, en promotion à la Ruche [Terminée]   Mer 3 Aoû - 20:42

Merci Lothilla ^^

Par contre, ne me brade pas, je suis une marchandise de qualité !

L'Esprit de l'eau est celle qui m'a amené à toi. Je ne pense pas qu'elle voudra me reprendre xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Naïada

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 01/05/2016
Age : 22
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Jareth, en promotion à la Ruche [Terminée]   Sam 6 Aoû - 6:29

J'ai presque envie de t'acheter! Imagine si c'est la mère de Lily qui l'a donner à la ruche... sa réaction si elle le revoyait se pointer chez elle...J'adore ta fiche, j'étais morte de rire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jareth Alister

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 03/08/2016
Localisation : La Ruche

MessageSujet: Re: Jareth, en promotion à la Ruche [Terminée]   Sam 6 Aoû - 22:54

Je pense qu'elle se frapperait la tête contre un mur xD Mais en effet, ce serait drôle que ce soit elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jareth, en promotion à la Ruche [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jareth, en promotion à la Ruche [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» promotion couches
» iséos safe side en promotion
» La promotion TITANIC
» La promotion de Nana...
» Corvée terminée !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chimaera sanguinem :: Le coin des archives :: Pour créer leur propre histoire... :: Présentation finie-
Sauter vers: