Depuis l'arrivée de la Reine des Chimères et de ses nombreux sujets, les humains doivent apprendre à vivre en communauté avec eux, pour le meilleur ou le pire...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lothilla, "Reine des Abeilles"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lothilla Araneae
Admin
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 29/04/2016

MessageSujet: Lothilla, "Reine des Abeilles"   Ven 29 Avr - 17:50

Illa/Reine des Abeilles

Âge : 217 ans
Métier/études : Directrice de la RUCHE
Race : Chimère
Classe : Esprit
Situation familiale : Fille adoptive de la Marquise de Cibo  

Parler avec Lothilla n’est jamais une mince affaire, elle semble toujours chercher vos petites faiblesses et pour cela, elle n’y va pas de main morte. Sa franchise agace souvent, surtout quand elle tombe sur votre point faible. Elle ne vous jugera jamais mais poussera juste un petit « Ah.. » qui veut dire qu’elle s’en souviendra longtemps. Indiscrète, elle vous posera des questions inlassablement jusqu’à que sa curiosité soit satisfaite, quitte à ce que vous vous fâchiez mais même cela l’amusera.

Lothilla n’est pas une vendeuse d’esclave pour rien, elle essayera toujours de vous poussez à aller dans la Ruche, même à vous faire des promotions très limités en temps et à vous promettre la perle rare. Elle pense que chaque Chimère devrait avoir des Liés qui ne les jugeront pas pour ce qu’ils sont et elle est très à cheval sur le fait qu’une Chimère soit satisfaite de son choix.

Pour cela, Lothilla va sur les marchés noirs, choisissant elle-même les humains qu’elle va exposer dans son théâtre. Elle sait y faire, faire ressentir de la pitié en habillant pauvrement et salement les humains, faire ressentir de l’envie en mettant les atouts des esclaves en avant. Elle à l’œil et ne se trompe presque jamais quand elle énumère les qualités de ses Liés.
Elle-même en a, vous les avez surement vus à la Ruche, en effet, tout le personnel fait partie de son groupe de Lié. Lothilla les surnomme « ses petites abeilles ». Ce sont toutes des humaines triées sur le volet, des jeunes femmes magnifiques avec des voix d’anges et des sourires qui illuminent leurs visages.

Elles sont belles, certes, mais jamais plus que Lothilla, elle est trop jalouse pour cela. Elle a toujours ce regard mélangeant envie et haine quand elle voit une Humaine libre. Par rapport aux femmes Chimères, Lothilla est divisée, parfois elle exprime une sorte de dégoût et parfois elle semble douce et agréable à vivre. Essayant de comprendre la personne en tant que être et non en tant que futur cliente.

Parler avec Lothilla n’est peut-être pas une mince affaire mais on s’y habitue.
Lothilla AraneaeLe temps : c'est la toile dont je suis à la fois l'araignée et la mouche.

Dans la Ruche, elle est sur son territoire, elle se déplace silencieusement, ses pieds nus cachés par une multitude de tissus touchent à peine le sol. Dans la pénombre des couloirs, on ne voit que sa silhouette : Une grande femme, habillée d’un kimono représentant toujours des fleurs de cerisiers dans des couleurs sombres. En dehors de la Ruche, elle mettra ses plus belles tenues et des ballerines chinoises soigneusement brodés viendront s’ajuster à ses pieds.

Son visage reflète un air sévère, son nez est fin et ses sourcils accentuent son regard comme si elle semble toujours chercher vos points faibles, ses lèvres fines ne se tordent pour montrer un sourire sournois ou provocant.

Les deux ambres qui lui servent à vous observer sont remplis d'une haine immense et d'une intense soif de pouvoir et d'argent. Son maquillage est toujours discret, étant juste là pour approfondir son regard.

Ses abeilles passent des heures chaque jour pour la coiffer, démêler ses cheveux, les tresser, les coiffer de voiles et de bijoux, elles essayent de mettre en valeur la chevelure qui se glisse dans les multitudes de cornes de leur maîtresse. Ses oreilles et ses mains sont recouvertes de bijoux en or, des boucles d’oreilles, des bagues et des bracelets qui s’entrechoquent et créaient une musique particulière.

Elle tient en permanence sa fiole dans ses mains car elle a en permanence peur que son cache-chimère se brise et que sa vraie apparence ressorte. Illa décrit elle-même son apparence initiale comme « une monstruosité » : Son corps se sépare en deux partie, jusqu’au bas-ventre elle a une apparence presque humaine et le reste de son corps se compose de membres d’araignée géantes. Ses huit pattes bougent rapidement en cliquetant sur le sol et ses bras son parsemés de piques, comme si elle avait des aiguilles.

La petite chimère regarda l’être devant elle, même pour cet enfant qu’on traitait de monstre ce qui était devant ses yeux d’ambre était un cauchemar vivant, une création maudite qui n’aurait jamais du exister. Quelque chose d’affreusement laid…
L’être qui la fixait d’un regard de feu sourit de sa bouche difforme et dit d’une voix douce :
« Tu sais qui je suis, petite araignée ? »
« Oui.. » Répondit l’enfant, ses larmes coulant le long de ses joues rougies.
« Alors tu ne diras rien à personne, ne raconte jamais ce que tu viens de voir ou sinon je viendrais te dévorer… Promis ? »
« Promis… »

La pire ennemie des abeilles est l’araignée, elle rentre dans leur ruche et les tuent doucement pour faire son nid.

Lothilla n’a pas toujours était la directrice imposante et renommée de la Ruche, utilisant le marché noir pour ses propres fins. Au tout début, elle s’appelait Illa et elle errait dans les ruelles des Fonds où toutes les Chimères peuvent garder leurs vraies formes, la jeune Chimère regrettait d’avoir été emmenée dans ce monde par sa mère qui l’avait abandonnée peu de temps après leur venue à la surface. N’ayant pas les moyens d’acheter un cache-Chimère, les humains fuyaient en la voyant ou la traitaient de monstre. Illa commença à cette période d’éprouver de la haine envers les hommes et de la jalousie envers les humaines qui étaient toujours magnifiques comparé à elle.

Un jour, une certaine Marquise de Cibo lui tendit la main, c’était la directrice d’un théâtre mais aussi une Chimère de la même espèce qu’elle, Illa se sentit aimée et appréciée pour la première fois de sa vie, la Marquise l’adopta et lui donna un nom de scène : Lothilla.

La première chose que Lothilla demanda fut une fiole pour cacher entièrement son côté chimère, puis elle se mit à se vouer à La Ruche, travaillant sans relâche dans tous les coins pour faire plaisir à sa nouvelle mère qu’elle idolâtrait. La Marquise remarqua que la jeune femme avait de grande capacité pour jouer du théâtre et décida de lui préparait un petit rôle pour une pièce. Tout se passait bien dans la Ruche, Lothilla était adorée par les humains même si elle ne faisait que des rôles secondaires. Sa beauté était enviée des jeunes femmes qui lui demandaient ses secrets, les hommes lui offraient des fleurs et des promesses de toujours l’aimer. Si Lothilla était heureuse, la Marquise de Cibo quand à elle commença à ressentir de l’amertume, elle qui vieillissait était de moins en moins acclamée pour ses grands rôles et plus personnes ne la regardait comme avant...

Un soir, alors que Lothilla jouait son personnage avec un bonheur contagieux, un des comédiens brisa le cache-chimère accroché à sa robe. Son apparence arachnide fut exposée aux spectateurs qui réagirent rapidement, avec violence et dégoût. La jeune femme alla se cacher dans les loges avant de voir la Marquise de Cibo, avec un sourire des plus rayonnants.

Quelques mois plus tard, la Marquise de Cibo disparût mystérieusement, personne ne sût où elle était allée ni pour qu’elle raison elle n’avait prévenue personne de son départ. Lothilla s’autoproclama alors directrice de la Ruche et quelque temps plus tard les pièces de théâtre s’arrêtèrent pour laisser place à un autre spectacle plus sombre.

Dorénavant, seules les Chimères peuvent entrer dans la Ruche, les tickets se vendent très cher pour assister à la vente aux enchères de la Reine des Abeilles. Si un jour vous arrivez à entrer dans la Ruche et que vous voyez une jeune femme se promener, habillée de magnifiques kimonos et marchant pieds nus. Saluez-la avec votre plus belle révérence, si elle est de bonne humeur et qu’elle affiche un sourire, peut-être aurez-vous un prix sur un humain lié…

A votre propos

PUF : Balou, Lysou, Zaza...
Prénom : A+B=Z
Âge : 21 pommes de terre (ça fait beaucoup de frites.)
Un peu plus de vous : Vous savez maintenant où vous adresser pour avoir des petits esclaves !



Dernière édition par Lothilla Araneae le Lun 25 Juil - 8:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chimaerasanguinem.forumactif.org
Lily Naïada

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 01/05/2016
Age : 22
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Lothilla, "Reine des Abeilles"   Jeu 5 Mai - 23:01

J'ai bien hâte à mon premier passage dans la Ruche, faire des affaires est toujours un plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lothilla, "Reine des Abeilles"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L' affront à la Reine.
» sarko et carla chez la reine...
» BELNAV - EVERE - QUARTIER REINE ELISABETH
» Raréfaction des abeilles : l’ONU s’inquiète sérieusement
» Le mystère de la disparition des abeilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chimaera sanguinem :: Le coin des archives :: Pour créer leur propre histoire... :: Présentation finie-
Sauter vers: